Un premier couac pour les Ovillois

Posté à SENIORS | 0

Après un début de saison réussi, les Piranhas recevaient, ce dimanche 1 octobre, l’une des plus grosses écuries de la poule, Le Havre, pour ce troisième match de championnat.

 

 

À 13h30, c’est l’équipe réserve qui ouvre le bal face à des Havrais revanchards de leur deux défaites concédées la saison dernière.

 

Mais, très vite les deux équipes se livrent à une bataille à armes égales et ne parviennent pas à inscrire le moindre point. En effet, avec un temps pluvieux, les passes et les réceptions de balles sont difficiles donnant un nombre incalculable de mêlées. 

 

Malgré de belles attaques de la part des Ovillois, leur maladresse ne leur permet pas de passer la ligne d’en-but laissant donc les deux équipes rentrer aux vestiaires sur le score de … 0 à 0.

 

De retour sur le pré, le combat repart de plus belle mais les hommes de la B mettent les barbelés ne laissant aucunes chances aux Havrais de débloquer le score au tableau d’affichage.

 

Ce n’est qu’à la soixantième minutes de jeu que les Rouge et Jaune trouvent enfin la faille en inscrivant un essai collectif après un enchaînement de pick and go.

Jusqu’au terme de ce match, les Piranhas vont sortir les crocs afin de conserver leur avance leur permettant de remporter cette rude bataille 7 à 0.

 

 

À 15h00, c’est au tour de l’équipe première de tenter de renverser cette solide équipe du Havre qui s’est fortement renforcée par rapport à la saison 2016 / 2017.

 

Dés l’entame de match, les Havrais tentent d’imposer leur rythme mais ce sont les Ovillois qui inscrivent les premiers points de ce match grâce à une pénalité transformée par l’ouvreur Thomas LOREE (7′). 

 

Malgré une bonne entame, les hommes de la première n’arrivent pas à mettre, correctement, en place leur jeu donnant l’opportunité aux adversaires du jour de prendre l’avantage en inscrivant une pénalité (11′) et un premier essai (23′). 

 

En plus de subir les assauts répétés des Havrais, l’arbitre de la rencontre décide de leur accorder un « drop » (26′) même si le ballon n’a pas touché le sol…, les laissant prendre le large au tableau d’affichage, 3 à 13.

 

Or, les Ovillois ne se démontent pas et inscrivent un premier essai (31′) par l’intermédiaire du talonneur Yannick FAURE, mais les hommes du Havre répliquent dans la foulée avec un second essai (34′).

Malgré un essai inscrit par le troisième ligne Valentin CUOQ (39′), les Rouge et Jaune rentrent au vestiaire menés 13 à 18.

 

De retour sur le terrain, les Sang et Or n’y sont plus et encaissent un nouvel essai dés le début de cette seconde période (44′) puis un drop (un vrai) (60′). Les Ovillois tentent de se réveiller et aplatissent une nouvelle fois l’ovale derrière la ligne d’en-but adverse, grâce au pilier Sébastien CAMUS (61′), leur permettant de revenir au score, 18 à 28.

 

Mais, en fin de match, les Piranhas explosent et encaissent deux essais en trois minutes (77′ et 80′), scellant définitivement la victoire des Havrais sur le score de 20 à 38.

 

 

Même si les joueurs de la B ont montré le chemin à suivre, les hommes de la première subissent un arrêt (brutal) dans leur bon début de saison.

 

N’ayant pas de match ce dimanche 8 octobre, les Ovillois ont donc deux semaines pour se reposer et préparer au mieux la réception du voisin Courbevoie pour un derby qui va, on l’espère, tenir toutes ses promesses, le dimanche 15 octobre.

 

Les commentaires sont clos.