Notre Club...

... en quelques mots


Une équipe Sénior performante

L’équipe première évolue au niveau fédéral III (Niveau national) depuis plus de quinze ans et dispose d’un encadrement technique de tout premier ordre.

A chacun son rugby

Le rugby de compétition ainsi que le rugby loisir pour les hommes et les femmes figurent en bonne place au sein de l’association.

Un partenariat fort avec les écoles

Depuis plusieurs années, de nombreuses écoles (Houilles, Carrières-sur-Seine, Sartrouville, Cormeilles-en-Parisis) nous font confiance pour intervenir dans les classes. La preuve en vidéo >

Nos installations

Le stade Robert Barran est l’installation principale du club. Il dispose d’une tribune de 500 places et le « club house » est implanté dans son enceinte. Les équipes s’entrainent sur plusieurs installations situées à Houilles et à Carrières sur Seine.

1973

Date de création du club

500

Licenciés au club

+15ans

Présence en Fédérale 3

+400

Spectateurs le dimanche

Le Staff du ROC-HC


Nos derniers articles

ROUGE et JAUNE


Les Piranhas conservent leur invincibilité !

Après un match de gala face à Compiegne au stade Barran de Houilles, les Piranhas se déplacent chez les voisins franciliens de Domont, ce dimanche 7 avril.

 

En effet, le dimanche 24 mars, les Rouge et Jaune se sont offerts une victoire notable face à Compiegne au terme d’une rencontre riche en rebondissement.

Après une première mi-temps très difficile, les Piranhas, menés 03 à 19, se reprennent et mettent à mal une très solide équipe de Compiegne.

Et, petit à petit, les Ovillois reviennent, tout d’abord grâce à une pénalité transformée (41’) par la machine Quentin MAURY, puis un essai collectif (55’), transformé lui aussi par ce même Mr MAURY, ramenant les Piranhas à 13 à 19.

Dix minutes plus tard, c’est au tour des anciens de sonner la révolte avec un essai du talentueux arrière Antoine HUBERT d’inscrire un essai (66’), transformé dans la foulée par Q. MAURY, donnant ainsi l’avantage aux Ovillois, 20 à 19.

Mais, à sept minutes du terme de la rencontre, les Sang et Or se mettent à la faute permettant aux Compiegnois de passer devant au tableau d’affichage, 20 à 22.

Or, les Ovillois ne lâchent rien obligeant les adversaires du jour a concéder une ultime faute (78’) que ce diable de Q. MAURY se charge de transformer.

C’est donc sur le score de 23 à 22 que les Piranhas s’imposent pour la première fois en quatre rencontre face à leur bête noir.

 

Du côté de l’équipe réserve, c’est un match à sens unique, maîtrisé de bout en bout de la par des Rouge et Jaune, leur permettant de s’’imposer largement sur le score de 53 à 0. 

Félicitations aux deux équipes pour ces belles victoires !

 

Ce dernier déplacement de la phase de poule, face à Domont, sera donc l’occasion de confirmer la très grande forme du moment des Piranhas.

 

Un super moment!

Sortie en troupe pour les féminines pour le 1/4 de finale de la Champion’s Cup. Avec une surprise…

C’est une journée particulière qu’on vécue les féminines ce dimanche 31 mars sous le soleil de Nanterre. En effet, une sortie en groupe (et en famille pour certaines) afin d’assister au quart de finale de la Champion’s Cup entre le Racing 92 et le Stade Toulousain était organisée. RDV à al sortie du RER pour tout le monde, arrivée devant le stade où c’était un peu le bazar mais où finalement tout le monde s’est retrouvé. Tout le monde? Presque! Julien est resté attendre une amie en retard.

Entrée dans le stade pour (presque) tout le monde, dans une ambiance surchauffée. Supporters partagés mais un léger avantage numérique pour le Racing dans le groupe.

L’arbitre a sifflé le début de la partie… et Lénaïg est apparue!

La fameuse « amie » de Julien n’était autre que la marraine de la section féminine, en retard pour cause de bouchons (pas de ceux qu’elle distribue habituellement, mais de ceux qui hantent les abords du stade les jours de match). Les filles se sont frottées les yeux, les bouches se sont ouvertes… Mais oui, elles ne rêvaient pas. Julien avait monté le coup en douce pour faire la surprise et le moins que l’on peut dire c’est que ça a marché.

Bref, un match spectaculaire, une marraine dans les tribunes avec le groupe, une ambiance de feu. Un souvenir qui restera sans aucun doute et une expérience à renouveler bien sûr!

PS: pour l’année prochaine, nous recrutons des filles (de 12 à 18 ans!). N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’infos ou venez directement au Parc des sports de Montesson le samedi à 10h.