Les Piranhas conservent leur invincibilité !

Après un match de gala face à Compiegne au stade Barran de Houilles, les Piranhas se déplacent chez les voisins franciliens de Domont, ce dimanche 7 avril.

 

En effet, le dimanche 24 mars, les Rouge et Jaune se sont offerts une victoire notable face à Compiegne au terme d’une rencontre riche en rebondissement.

Après une première mi-temps très difficile, les Piranhas, menés 03 à 19, se reprennent et mettent à mal une très solide équipe de Compiegne.

Et, petit à petit, les Ovillois reviennent, tout d’abord grâce à une pénalité transformée (41’) par la machine Quentin MAURY, puis un essai collectif (55’), transformé lui aussi par ce même Mr MAURY, ramenant les Piranhas à 13 à 19.

Dix minutes plus tard, c’est au tour des anciens de sonner la révolte avec un essai du talentueux arrière Antoine HUBERT d’inscrire un essai (66’), transformé dans la foulée par Q. MAURY, donnant ainsi l’avantage aux Ovillois, 20 à 19.

Mais, à sept minutes du terme de la rencontre, les Sang et Or se mettent à la faute permettant aux Compiegnois de passer devant au tableau d’affichage, 20 à 22.

Or, les Ovillois ne lâchent rien obligeant les adversaires du jour a concéder une ultime faute (78’) que ce diable de Q. MAURY se charge de transformer.

C’est donc sur le score de 23 à 22 que les Piranhas s’imposent pour la première fois en quatre rencontre face à leur bête noir.

 

Du côté de l’équipe réserve, c’est un match à sens unique, maîtrisé de bout en bout de la par des Rouge et Jaune, leur permettant de s’’imposer largement sur le score de 53 à 0. 

Félicitations aux deux équipes pour ces belles victoires !

 

Ce dernier déplacement de la phase de poule, face à Domont, sera donc l’occasion de confirmer la très grande forme du moment des Piranhas.

 

Un super moment!

Sortie en troupe pour les féminines pour le 1/4 de finale de la Champion’s Cup. Avec une surprise…

C’est une journée particulière qu’on vécue les féminines ce dimanche 31 mars sous le soleil de Nanterre. En effet, une sortie en groupe (et en famille pour certaines) afin d’assister au quart de finale de la Champion’s Cup entre le Racing 92 et le Stade Toulousain était organisée. RDV à al sortie du RER pour tout le monde, arrivée devant le stade où c’était un peu le bazar mais où finalement tout le monde s’est retrouvé. Tout le monde? Presque! Julien est resté attendre une amie en retard.

Entrée dans le stade pour (presque) tout le monde, dans une ambiance surchauffée. Supporters partagés mais un léger avantage numérique pour le Racing dans le groupe.

L’arbitre a sifflé le début de la partie… et Lénaïg est apparue!

La fameuse « amie » de Julien n’était autre que la marraine de la section féminine, en retard pour cause de bouchons (pas de ceux qu’elle distribue habituellement, mais de ceux qui hantent les abords du stade les jours de match). Les filles se sont frottées les yeux, les bouches se sont ouvertes… Mais oui, elles ne rêvaient pas. Julien avait monté le coup en douce pour faire la surprise et le moins que l’on peut dire c’est que ça a marché.

Bref, un match spectaculaire, une marraine dans les tribunes avec le groupe, une ambiance de feu. Un souvenir qui restera sans aucun doute et une expérience à renouveler bien sûr!

PS: pour l’année prochaine, nous recrutons des filles (de 12 à 18 ans!). N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’infos ou venez directement au Parc des sports de Montesson le samedi à 10h.

Les Piranhas continuent d’impressionner !

Dimanche 10 mars, les Ovillois se déplaçaient chez les voisins de Cergy-Pontoise. Une confrontation attendue puisqu’au match aller, les Piranhas s’étaient imposés dans la douleur. 

Concernant l’équipe réserve, le match est tout aussi important puisque les deux équipes sont au coude à coude pour la troisième place. 

Mais, malgré un match acharné, les réservistes Piranhas s’inclinent 13 à 12 et laissent filer la troisième place aux hommes de Cergy-Pontoise.

 

Du côté de l’équipe première, le match aller difficile à domicile résonnait dans toutes les têtes. C’est donc avec une équipe motivée, et prête à prouver que cette rencontre n’était qu’un faux pas, que les Ovillois entament cette confrontation.

Dés le début de la partie, les Piranhas mettent à mal une solide équipe de Cergy-Pontoise se concluant par un essai dans les premières minutes de jeu.

Puis, les Rouge et Jaune continuent sur leur bonne lancée et imposent leur rythme aux Cergy-Pontains semblant totalement impuissants.

À la mi-temps, les Ovillois sont largement en tête mais ne se relâchent pas et aplatissent deux nouveaux essais portant le score à 00 à 36.

C’est donc sur cette large victoire bonifiée que les Piranhas préparent la rencontre de ce dimanche 24 mars, au stade Robert BARRAN.

En effet, les Sang et Or reçoivent leur chat noir de la poule, les rugbymen de Compiègne. Depuis que les deux équipes sont dans la même poule, les Ovillois n’ont jamais remporté la moindre confrontation.

Dimanche, les Piranhas auront donc besoin de tout votre soutien pour conserver leur invincibilité durant cette phase retour et de faire, enfin, tomber cette équipe de Compiègne.

Alors, rendez-vous au stade Robert BARRAN de Houilles, dimanche 24 mars à partir de 13h30, pour encourager les Rouge et Jaune !

On vous attend nombreux, à dimanche !

ci-joint l’article de la rencontre d’actu.fr :

https://actu.fr/ile-de-france/pontoise_95500/val-doise-rugby-federale-3-gros-trou-dair-pontoise_22012158.html?fbclid=IwAR1nEu_m7DoZEvGCu1fDN4FAf-V0GYX1PMlsVxABh9QLt5Ugrs-dtCRk4QI

Les Piranhas couronnés de succès !

Dimanche 3 mars, les Ovillois se rendaient à Petit Couronne pour le dernier déplacement « lointain » de la phase de poule.

 

L’équipe réserve, malgré quelques faux pas, pointe à la troisième place du classement et une victoire face au XV Couronnais les conforterait dans le trio de tête. 

C’est chose faite puisqu’au terme d’un solide match et avec un effectif modifié, les Piranhas l’emportent 17 à 34.

 

Quant à l’équipe première, invincible depuis le début de la phase retour, elle avait à cœur de continuer sur cette bonne lancée afin de préparer au mieux les quatre derniers GROS matchs qui l’attende. 

Mais, dès le début de la rencontre, les Ovillois sont surpris par l’envie et le combat livrés par les hommes du XV Couronnais.

En effet, durant une bonne partie de la première période, les Piranhas subissent les assauts de leurs adversaires mais restent très solides en défense leur permettant d’encaisser qu’une pénalité.

Puis, les Ovillois se reprennent mais manque cruellement de réalisme. L’ensemble des incursions dans les 22 mètres adverses se concluent par un seul essai, grâce à l’ailier Valentin BEAUREGARD, et deux pénalités.

Même si cela est suffisant pour empocher la victoire, 6 à 11, les Rouge et Jaune vont devoir travailler durement pour concrétiser beaucoup plus d’action s’ils veulent remporter leurs prochaines confrontations.

 

Ce dimanche 10 mars, les Piranhas se déplacent chez les voisins du 95, Cergy-Pontoise.

À noter, lors du match aller, les Ovillois avaient remporter de justesse ce match, c’est donc un nouveau défi qui les attendent ce dimanche. 

Victoires ensoleillées au stade Barran !

Après un solide déplacement à Caen, avec une victoire pour la première et un nul pour la réserve, les Piranhas recevaient les rugbymen de Roubaix, le dimanche 17 février.

L’occasion, sous un soleil radieux  et devant leurs spectateurs venus en nombre les encourager, de s’installer solidement dans le quatuor de tête au classement. 

 

C’est donc à 13h30 que cette belle après midi rugby débute avec le match des équipes réserves. 

Rapidement, les Ovillois s’installent dans le camp adverse et aplatissent le premier essai, d’une longue série, par l’ouvreur Baptiste LESAULNIER (6’).

En effet, il s’en suit une pluie d’essais inscrite par les Rouge et jaune avec pas moins de quatorze  réalisations contre trois pour les Roubaisiens.

A noter, le quadruplé de l’ouvreur LESAULNIER, le triplé d’Amaury HOLSTEIN, les doublés de Ricardo BAEZ LARES et Alexandre BOUCHER et les essais de Romain OLLIVIER, Steph NIRONI, Eloi MAINKA permettant aux Ovillois de l’emporter 88 à 17 et de pointer à la troisième place du classement.

 

Du côté de l’équipe première, ce match a pour objectif de prouver que cette série de victoires n’est pas le fruit du hasard. 

Malgré un début de match haché, les Ovillois sont les premiers à inscrire le premier essai du match, par le deuxième Illes KAROUNE (19´), montrant ainsi le chemin à prendre.

C’est chose faite, puisque les Rouge et Jaune déroulent durant toute la première période en inscrivant quatre essais supplémentaires ( Rudy ALEXIADE (22’), Alex COME (28’), Quentin MAURY (30’) et Andy BAUDET (37’) ).

Les Ovillois mènent donc à la pause 35 à 5.

De retour sur le pré, les hommes de la première se relâchent et subissent la révolte des Roubaisiens en inscrivant un second essai (42’).

Puis, les Rouge et Jaune tardent à se reprendre et encaissent un nouvel essai (53’) ramenant le score à 35 à 19 et privant les Ovillois du bonus.

Mais, les Piranhas se réveillent et rectifient le tir en aplatissant un ultime essai (60’) par le capitaine Alex COME, redonnant le bonus à ses partenaire et scellant la victoire.

Les Sang et Or s’imposent 40 à 19 et s’installent dans le groupe de tête de la poule.

 

C’est donc avec un groupe senior plein de confiance que les entraîneurs Eric CAVALIER, Julien GALONDE, JB LESAULNIER et Arnaud BOZEC vont aborder plus sereinement le prochain déplacement au XV Couronnais, le dimanche 3 mars, après une semaine de repos. 

Un dimanche de gala à Barran !

Ça y est, après quelques soucis techniques, les articles des matchs des Piranhas sont de retour et pas pour n’importe lequel, ROC-HC vs Sarcelles.

En effet, ce dimanche 27 janvier, les Rouge et Jaune recevaient les rugbymen de Sarcelles, leaders de la poule et invaincus depuis le début de la saison.

Cette belle après midi rugby débute à 13h30 avec le match des équipes réserves.

Dés le début de la rencontre, les Ovillois mettent à mal une très solide équipe de Sarcelles leur donnant du fil à retordre.

Puis, les hommes de la B campent pendant près de vingt cinq minutes dans les 40 mètres adversaires mais n’inscrivent aucun points …

En revanche, les Sarcellois ne manquent pas de concrétiser le peu d’incursion dans les 22 mètres Ovillois, prenant ainsi l’avantage à la mi-temps, 13 à 0.

De retour sur le pré, les Sang et Or remettent la marche en avant mais les hommes de Sarcelles rehaussent leur niveau de jeu et commencent à prendre petit à petit le dessus sur les Piranhas.

En effet, à partir de là soixantième minutes de jeu, les Ovillois craquent et encaissent trois essais laissant leurs adversaires prendre le large. Néanmoins, les Rouge et Jaune sauvent l’honneur en inscrivant un essai en toute fin de match (78′).

Au coup de sifflet finale et malgré une belle partie des Rouge et Jaune, le score est lourd … 5 à 34.

Du côté de l’équipe première, le défi est de taille, faire tomber le leader invaincu de la poule !

Après un début de deuxième partie de saison mitigé, les hommes d’Eric CAVALIER, Julien GALONDE, JB LESAULNIER et Arnaud BOZEC, ont à cœur de faire un gros match et de retrouver les valeurs de ce club qui font leur force.

Après une semaine d’entraînements atypiques ( neige ) mais très sérieuse, c’est avec une équipe déterminée que les Ovillois se présentent face à une équipe de Sarcelles très très solide et bien en place.

Mais, dès le coup d’envoi, les rugbymen Ovillois montrent une détermination sans faille, mettant à mal les Sarcellois qui ne s’attendaient pas à un tel combat !

Durant toute la première période, les Piranhas dominent leurs adversaires du jour mais n’arrivent pas à concrétiser des superbes actions collectives.

C’est donc sur un score nul de 0 à 0 que les deux équipes rentrent aux vestiaires.

De retour sur le pré après une pause bien méritée, les Piranhas repartent au combat avec toujours autant d’envie et de sérieux.

Malgré les attaques répétées des hommes de Sarcelles, les Ovillois mettent les barbelés et ne laissent aucunes chances aux rugbymen adverses d’inscrire le moindre point.

Sur la fin de match, les Rouge et Jaune tentent une dernière incursion dans le camp adversaire en vain.

C’est donc sur un score vierge de 0 à 0 que les deux équipes se séparent.

Oui, vous avez bien lu, les Piranhas viennent de mettre un terme à la série de victoires de l’équipe de Sarcelles avec ce match nul digne d’un résultat de foot.

Au terme de cette rencontre, les Sang et Or ont renoué avec les valeurs du ROC-HC et offert un beau spectacle à leurs supporter venus en nombre les soutenir.

Cela faisait un moment que les Ovillois n’avaient pas fait un match de ce niveau là.

Mais attention, il ne faut pas se voir trop beau et se servir de ce match pour aborder du mieux possible cette fin de saison et s’installer durablement dans les quatre premières places de la poule, significatives de qualification pour les phases finales.

Merci à tous pour votre soutient, et allez le ROC-HC !!

 

 

Un dimanche mitigé pour le ROC-HC

Après une semaine de pause bien méritée, et deux défaites face à Sarcelles, les Ovillois recevaient les rugbymen de Caen.

Malgré un très bon match de la part des Piranhas à Sarcelles, les deux défaites leur laissent un goût amer.

Ce match a donc pour objectif de faire très vite oublier cet échec.

C’est d’abord aux réservistes Rouge et Jaune de prouver que cette défaite n’était qu’un faux pas. 

Mais, très vite, ils se heurtent à une solide équipe de Caen n’ayant pas l’intention de repartir de BARRAN avec le moindre point.

En effet, malgré une pénalité transformée en début de match, ce sont les Caennais qui inscrivent le premier essai de la rencontre (30’), prenant ainsi la tête au terme de cette première période sur le score de 3 à 7.

De retour sur le pré, les Piranhas relèvent la tête et inscrivent deux essais (55´et 68’) leur permettant de mener au score pour la première fois du match, 15 à 7.

Mais, les homme de la B oublient vite la détermination de leurs adversaires du jour et subissent une nouvelle fois leurs assauts répétés en toute fin de match.

Ils encaissent donc un second essai à cinq minutes de la fin du temps réglementaire ramenant les Caennais à 3 petits points.

Puis, à la sirène les hommes de Caen crucifient les Ovillois d’un ultime essai leur offrant la victoire 15 à 17.

Du côté de l’équipe première, la volonté de faire oublier la défaite à Sarcelle est dans toutes les têtes. 

Mais, à l’instar de l’équipe réserve, dès l’entame de match, les Piranhas n’y sont pas et subissent l’envie et la détermination des Caennais.

Dès la douzième minutes de jeu, ils encaissent un premier essai puis un second neuf minutes plus tard laissant les hommes de Caen prendre de large, 3 à 17.

Les Rouge et Jaune n’arrivent pas rentrer dans le match mais n’ont pas dit leur dernier mot !

En effet, il faut attendre la trente et unième minutes de jeu pour voir le premier essai Ovillois, inscrit par le solide troisième ligne Valentin CUOQ, montrant ainsi le chemin à prendre.

C’est chose faite, puisque dans la foulée, c’est au tour du talon Yannick FAURE, de concrétiser le temps fort des Rouge et Jaune et de ramener ses coéquipiers à égalité.

Puis, grâce à une pénalité transformée par l’ouvreur Jules PORCHER, les hommes de la première virent en tête à la pause, 20 à 17.

De retour sur la pelouse de BARRAN après une belle remontrance, les Sang et Or repartent au combat et mettent, enfin, à mal une équipe Caennaise dépassée par la bonne réaction Ovilloise.

Au terme d’une belle action collective, le centre Quentin MAURI vient inscrire un nouvel essai permettant à son équipe de prendre le large, 27 à 17.

Puis, les Piranhas continuent sur leur bonne lancée en inscrivant l’essai du bonus offensif (50’), par le talonneur Yannick FAURE concluant une touche parfaitement exécutée.

Mais, les Caennais ne baissent pas les bras et privent les Ovillois de leur bonus offensif en aplatissant un dernier essai (64´).

Au terme d’un match très mal entamé, les Rouge et Jaune l’emportent sur le score de 34 à 22.

S’ils veulent continuer à espérer d’accrocher une place dans le trio de tête, les Ovillois vont devoir être capable de s’engager pleinement sur la totalité d’un match, que ce soit en première ou en réserve…

Ce Dimanche 21 Octobre, le groupe senior du ROC-HC, se déplacent à Roubaix.

Encore un Week-end réussi à Barran

Pour le dernier match de ce premier bloc, les Piranhas recevaient les rugbymen de Soissons, le dimanche 23 septembre.
Ce match avait pour objectif de confirmer le bon début de saison Ovillois mais aussi de tenter de gommer les imperfections afin d’aborder, dans les meilleures conditions, le premier « gros » test de la saison, le déplacement à Sarcelles le dimanche 7 octobre.

 

À 13h30, sous une pluie battante, le coup d’envoi est donné par les réservistes Ovillois.

Malgré un début de match difficile, les réservistes Piranhas marquent les premiers points de la rencontre grâce à un essai du centre fougueux, Ricardo BAEZ LARES (16′), mettant les Ovillois sur de bons rails.

Mais, les Soissonnais n’ont pas l’intention de rendre la tâche facile et se livrent à un combat sans merci. Il faut attendre la vingt-huitième minutes de jeu pour voir le second essai des Rouge et Jaune, par l’intermédiaire du pilier Seb ASSIMON.
Puis, les Ovillois enfoncent le clou avec un dernier essai avant la pause (32′) grâce au solide ailier Alex BOUCHER, leur permettant de mener 17 à 0 à la mi-temps.

De retour sur le pré, les Soissonnais ne lâchent rien mais les réservistes Ovillois scellent la victoire avec deux essais supplémentaires par Alex BOUCHER (62′), pour son premier doublé Rouge et Jaune, et Yannis DJOUAHER (76′).

Les Piranhas l’emportent donc 27 à 0.

 

À 15h00, c’est au tour de l’équipe première de rentrer en piste.

Très vite les Ovillois prennent le dessus sur leur adversaire du jour et dés la troisième minutes de jeu, après une première incursion dans les 22 mètres adverse, l’ailier Maxime CÔME est stoppé illégalement sur le chemin de l’en-but, obtenant ainsi un essai de pénalité.

Puis, une minute plus tard, c’est au tour du troisième ligne Paul ROBERT d’aller aplatir le second essai de la rencontre après un bon travail des trois quarts.

Au cours de cette première période, les hommes de la première déroulent et mettent à mal une vaillante équipe de Soissons. À la quatorzième minutes de jeu, le centre Rudy ALEXIADE inscrit un nouvel essai suivi, dans la foulée, par son compère Alex CÔME (19′).
Les Ovillois mènent donc 28 à 0 mais ne s’arrêtent pas là puisque le troisième ligne Paul ROBERT inscrit un dernier essai (27′) pour conclure cette belle première période.

À la pause, les Rouge et Jaune mènent 35 à 0.

Mais, après la mi-temps, les locaux se relâchent, malgré un nouvel essai aplati par le centre Quentin MAURI (50′), encaissant leur premier essai de la rencontre (52′).
Dans la foulée, les Ovillois réagissent par l’intermédiaire de l’ailier Hakim HADDAD en passant la ligne d’en-but (52′) suivi de son homologue Valentin BEAUREGARD (78′) pour conclure en beauté cette confrontation.

À noter que les Sang et Or ont encaissé un second essai à la soixante douzième minutes portant ainsi le score final à 52 à 12.

 

Ces deux belles victoires mettent donc les Piranhas dans les meilleures conditions pour aborder au mieux le déplacement à Sarcelles, le dimanche 7 octobre.
Pour cela, les Ovillois bénéficient d’une semaine de pause pour préparer de la meilleure des façons ce premier gros test de la saison.

 

 

Grand retour du stage Piranhas

Le ROC HC organise un stage Rugby et multi-activités, du 22 au 26 octobre pour les U8, U10, U12.

N’hésitez pas à contacter Abel pour de plus amples renseignements.

Un premier déplacement réussi

Pour leur premier déplacement de la saison, les Ovillois se rendaient à Armentières, le dimanche 16 septembre, après un premier match à domicile réussi face au promu Gravenchon. 

 

En effet, les Piranhas ont réalisé une belle entrée en matière avec deux victoires devant leur public Rouge et Jaune. C’était aussi l’occasion de voir les nouvelles recrues en action, à l’instar du centre, Quentin MAURI, inscrivant un triplet pour ses grands débuts Ovillois. 

Ce premier déplacement avait donc pour objectif de confirmer la bonne lancée Ovilloise. 

 

Du côté de l’équipe réserve, c’est chose faite, puisqu’au terme d’un match (plus qu’ennuyant), les Piranhas s’imposent 08 à 29.

En effet, dès les premières minutes de jeu, les réservistes Ovillois imposent leur rythme à leurs adversaires du jour en inscrivant rapidement les premiers points du match avec deux essais en dix minutes, grâce à Madjid HADDAD (6′) et Amaury HOLSTEIN (9′).

Puis, les Rouge et Jaune s’endorment, laissant espérer les locaux à un possible retour. À la pause, les Ovillois mènent 03 à 12.

Il faudra attendre la cinquante septième minutes pour que les Sang et Or aplatissent un nouvel essai, par le pilier Seb ASSIMON, débloquant la situation.

Il s’ensuit deux essais supplémentaires (64′) et (71′) permettant aux Rouge et Jaune de l’emporter 08 à 29.

 

Du côté de l’équipe première, l’objectif est lui aussi atteint. 

Malgré plusieurs incursions dans les 22 mètres Armentièrois pendant toute la première période, les Ovillois ne mènent que 03 à 06, à la pause.

Mais, de retour sur le pré, les Piranhas se reprennent mettant à mal une vaillante équipe d’Armentières, bien décidée à ne rien lâcher. Très vite, les hommes de la première aplatissent le premier essai de la rencontre, grâce à Vincent MANCUSI (43′), montrant ainsi le chemin à prendre.

Dix minutes plus tard, c’est au tour du capitaine Alex COME (53′) de prendre la direction de l’en-but, puis à ce diable de centre, Quentin MAURI (63′), d’y aller à son tour portant le score à 03 à 27 avec le point de bonus en poche.

Mais, les Sang et Or se relâchent sur la toute fin de match, laissant les Armentièrois aplatir leur seul essai de la rencontre (80′), privant donc les Piranhas du bonus offensif…

 

Demain, dimanche 23 septembre, les Ovillois reçoivent le club de Soisson pour ce dernier match du premier bloc.

Nous vous attendons donc tous très nombreux, demain dés 13h30, au stade Robert BARRAN de Houilles pour soutenir nos Rouge et Jaune.

À demain !!