Un dimanche compliqué pour les Ovillois

Posté à SENIORS | 0

Après un week-end compliqué à Caen, les Piranhas recevaient, ce dimanche 03 décembre, les rugbymen de Compiègne pour leur dernier match à domicile de la phase aller.

Dimanche spécial, puisque le ROC-HC recevait la visite du célèbre Olivier MERLE, ancienne gloire du XV de France. Les spectateurs et les joueurs ont donc pu échanger quelques mots avec lui et découvrir sa gamme de vin, de bière et de couteaux.

 

Mais avant tout, à 13h30, les hommes de la réserve donnent le coup d’envoi de cette après-midi rugby.

Très vite, les Ovillois imposent leur rythme à une solide équipe de Compiègne en la mettant à la faute dès la quatrième minutes de jeu, transformée par Thomas LOREE, puis à la vingtième.

Mais, ce n’est qu’à la trentième minutes que les réservistes Rouge et Jaune parviennent à faire céder la défense Compiègnoise en inscrivant un premier essai par l’intermédiaire du légendaire ailier, Maxime SERANO.

À la pause, les Ovillois mènent donc 13 à 3.

De retour sur le pré, les Sang et Or mettent à mal leurs adversaires du jouren inscrivant un second essai grâce au pilier Aissam MELIK (42′), transformé par le revenant Mathieu MARTEL (oui oui, vous avez bien lu, le célèbre pilier Mathieu MARTEL qui transforme …).

Puis, l’inépuisable troisième ligne, Christophe HOCDE, aplati une nouvelle fois l’ovale (45′) suivi de son homologue Iles KAROUNE (58′).

Les réservistes Ovillois prennent donc le large au tableau d’affichage, 30 à 3.

Or, les Piranhas se relâchent en fin de match et encaissent trois essais en douze minutes… (68′, 75′, 80′) laissant filer le bonus offensif. Score final, 30 à 20.

 

Du côté de l’équipe première, l’objectif de la victoire est impératif pour tenter de gommer le faux pas à Caen.

Après un coup d’envoi donné par Olivier MERLE, les Ovillois se font surprendre d’entrée par les rugbymen de Compiegne en encaissant rapidement un premier essai de pénalité (3′).

Les hommes de la première se reprennent et mettent, à leur tour, la défense Compiègnoise en difficulté et obtiennent un essai de pénalité (11′). Puis, ils continuent sur leur bonne lancée mais sont freinés par la qualité de jeu du numéro 10 Sud-africain de Compiègne, qui transforme le peu de fautes faites par les Ovillois (14′ et 27′).

Or, les Piranhas ne se démoralisent pas et inscrivent un nouvel essai par l’intermédiaire du numéro 8 Michel LEGRAND (30′). Puis, une dernière pénalité transformée par Thibaut LARIEU (40′) permet aux Rouge et Jaune de rentrer aux vestiaires en tête sur le score de 17 à 13.

Après une pause bien méritée, les Ovillois repartent à l’attaque mais se heurtent à une solide défense de Compiègne. Emmenés par quelques très bons joueurs, les rugbymen de Compiègne parviennent à faire céder les Piranhas en inscrivant un second essai (55′), leur donnant l’avantage, 17 à 20.

Puis, à la soixante neuvième minutes de jeu, les Sang et Or se mettent à la faute donnant un peu plus d’air à leurs adversaires, 17 à 23.

Malgré une fin de match emballante, les hommes de la première ne parviennent pas à trouver la faille et encaissent même un drop (80′) crucifiant tous les espoirs de victoire des Ovillois.

C’est donc sur le score de 17 à 26 que les Piranhas s’inclinent malgré une solide prestation de l’ensemble de l’équipe.

 

Ce dimanche 10 décembre, les Piranhas Ovillois se déplacent à Armentières pour leur dernier match de la phase aller !!

 

 

 

Les commentaires sont clos.