Un dimanche atypique à Barran !

Posté à SENIORS | 0

Après une semaine de pause, les Ovillois recevaient les Rugbymen de Dunkerque au stade Robert BARRAN, première rencontre de ce dernier bloque de quatre matchs avant la trêve hivernale.

Avant tout, cette confrontation à domicile a permis à la grande famille du ROC-HC de rendre hommage à Gilles, bénévole dévoué du club, qui nous a quitté prématurément la semaine dernière.

Une minute d’applaudissement a eu lieu avant la rencontre des équipes premières.

 

Malgré une équipe réserve Ovilloise complète et motivée, le match face aux réservistes de Dunkerque ne s’est pas déroulé comme prévu.

En effet, les hommes de Dunkerque, arrivés avec trente minutes de retard, n’ont pas un effectif complet pour jouer ce match. L’arbitre décide tout de même de faire jouer les deux équipes sur deux mi-temps de trente minutes.

En l’espace de vingt-cinq minutes, les Rouge et Jaune infligent un 61 à 0 aux adversaires du jour. L’arbitre décide d’interrompre ce match à la vingt-huitième minutes de jeu suite à un joueur blessé du côté de Dunkerque et un manque de combativité pouvant mettre en danger la santé des joueurs.

Les réservistes Ovillois empochent donc les cinq points de la victoire bonifiée.

 

Du côté de l’équipe première, la confrontation a bien eu lieu malgré une équipe de Dunkerque composée, seulement, de seize joueurs.

Après un match réserve atypique, les hommes de la première ont du mal à lancer la machine. En effet, dés la deuxième minutes de jeu, les Ovillois se font intercepter et encaissent un essai.

Mais, très vite les Rouge et Jaune reprennent leurs esprits et partent à l’attaque des Dunkerquois.

À la sixième minutes de jeu, le solide troisième ligne Valentin CUOQ, débloque le compteur en inscrivant le premier essai d’une longue série.

À la mi-temps, et après six essais inscrits, les Sang et Or mènent 38 à 7.

De retour sur le pré, les hommes de la première se relâchent mais n’encaissent aucun point supplémentaire et aplatissent trois nouveaux essais.

Au terme de ce match, les Ovillois l’emportent 55 à 7.

 

Ce dimanche 26 novembre, les Piranhas se déplacent à Caen et auront l’occasion de confirmer leur bonne forme du moment.

Les commentaires sont clos.