Rencontre avec Paul Moreel de la Société Générale de Houilles.

Posté à Non classé | 0
150 ans SG 1
En août dernier, le ROC HC a organisé les 150 ans de la Société Générale au stade Robert Barran.

 

Pour ce mois de janvier, le ROC HC a décidé de mettre à l’honneur l’un de ses partenaires, la Société Générale. Rencontre avec Paul Moreel, le responsable des relations avec les associations partenaires au sein de l’agence ovilloise.

 

Parlez nous de la Société Générale de Houilles et de votre rôle dans cette banque.

 

La Société Générale à Houilles est une direction locale qui regroupe 22 agences en majorité dans le Val d’Oise. Houilles, Sartrouville et Carrières-sur-Seine sont dans les Yvelines (78) mais tout le reste de nos agences s’étend jusqu’à Enghien, Montmorency, Sannois. Mon rôle est d’être l’intermédiaire avec les associations en l’occurrence là avec une association sportive comme le ROC HC. Nous créons des partenariats avec eux pour participer à leurs activités que ce soit financièrement ou matériellement. On essaye d’aider au mieux les associations clientes chez nous.

 

Comment êtes-vous devenu partenaire du ROC HC ?

 

Au niveau national, on est partenaire de la Fédération Française de Rugby. On essaye donc de relayer ce partenariat à travers les clubs locaux car c’est bien de nous voir sur les bords du Stade de France ou sur les protèges poteaux mais c’est encore mieux d’être présent dans les clubs, auprès de nos clients, pour diffuser les valeurs de la Société Générale comme celle de l’esprit d’équipe, chère à notre entreprise.

 

En quoi consiste un partenariat avec le club ovillois ?

 

Il y d’une part l’aspect financier avec le versement d’une subvention fixe au club. Mais il y a en plus, une participation financière variable. Par exemple, un adhérent du ROC HC qui vient ouvrir un compte chez nous aura une offre spécifique avec la carte offerte un an et 50€ offerts. Mais il y a aussi 50€ reversés au club pour le remercier de nous avoir amené un nouveau client. À côté de ça, nous essayons de participer au mieux aux manifestations organisées par le club. Nous sommes présent à chaque fête de fin d’année avec un stand où on donne des cadeaux, on fait gagner des places pour aller voir le XV de France. Nous avons également participé au tirage au sort que le club organise lors des matchs où nous faisions gagner un maillot du XV de France. En résumé, dès que le club organise quelque chose, nous essayons au mieux de l’aider dans sa démarche et cela peut même aller jusqu’à régler une facture de traiteur. Tout ça nous permet bien sur aussi de rencontrer des adhérents pour les sensibiliser à nos actions.

 

Un petit mot sur la moitié de saison du groupe Senior ?

 

Malheureusement, je n’ai pas encore pu venir à un match parce que nous avons eu un début d’année très chargé avec beaucoup de manifestations à organiser le week-end. Du coup, je n’ai pas trop suivi le début de saison des Ovillois. Mais je crois que c’est un bon début car j’ai croisé Abel Laurent (ndlr directeur de l’EDR et joueur au ROC HC) et il avait l’air satisfait.

 

Vous rencontrez beaucoup d’associations et clubs sportifs, quelle est la particularité du ROC HC ?

 

Au ROC HC, je trouve qu’il y a une organisation vraiment bien ficelée puisque mon interlocuteur au club est Abel Laurent et nous communiquons régulièrement. Il y a des moyens mis à disposition par le club pour organiser des choses comme un repas le jour de match. Et malheureusement, c’est quelque chose que je ne retrouve pas dans tous les clubs avec lesquels je travaille. C’est vraiment un club bien organisé avec une ambiance très sympathique. Les quelques fois où je suis venu, cela s’est très bien passé. Le président, Mr Alliesse est très investit et disponible. Franchement, en terme de partenariat, le ROC HC c’est vraiment bien.

 

Les commentaires sont clos.